Cécile Polito

Visible Invisible


Je renonce au monde connu et me laisse entraîner dans un espace aux formes en perpétuelle mutation produit par le Physarum polycephalum, une espèce unicellulaire. Je photographie ces micros-territoires par le biais d’un microscope. La matière de l’organisme dévoile des traces de l’ordre de l’immatériel. La technique de la lithographie me permet d’une part de révéler ses configurations et ses volumes, mais aussi ses déplacements. L’organisme ne repasse jamais par le même chemin. De par ces traces, je matérialise l’immatériel.

Visible Invisible